Sunday, March 19, 2006

Quand une famille rencontre la Shri Ram Chandra Mission...

Une autodestruction annoncée

Je me suis marié en 1968. Ma femme a découvert le yoga, elle s'est intéressé au boudhisme et à la spiritualité en général. Tout allait merveilleusement bien. nous avons eu 2 enfants, une fille et un garçon.
Elle a commencé à méditer ça fait juste 30 ans. J'ai su plus tard que c'était déjà le Sahaj Marg. Assez vite elle n'a parlé que de ça. Elle a arrêté toutes ces autres activités. Elle passait son temps avec les autres adeptes. Elle oubliait nos enfants qui étaient tout petits. Elle a essayé de m'entrainer avec elle.
Je ne suis pas spécialement attiré par leur spiritualité mais je me suis intéressé à son Sahaj Marg. J'ai lu leurs bouquins, j'ai discuté avec eux. J'ai même essayé leur méditation. J'ai été à un grand sitting avec leur grand gourou Chari. Mais ça ne me passionnait pas et j'ai fini par tout laissé tomber.
Ma femme n'était pas contente, elle voulait que je fasse encore plus d'efforts. Elle me reprochait d'être matérialiste et de pas avoir assez d'intérêt pour le spirituel... et puis elle a fait un voyage en Inde. Elle est revenue en colère contre moi. Elle était devenue précepteur, c'est à dire qu'elle formait les nouveaux adeptes. Elle ne me parlait plus. Elle m'ignorait. Notre vie de couple n'existait plus !
Nous avons fini par divorcer presque 10 ans après son entrée dans cette secte. Bien sûr, elle a eut la garde de nos 2 enfants qui étaient presque des ados à l'époque. Ils étaient très perturbés par notre séparation. Ils m'ont reproché d'être parti.
Aujourd'hui ils sont grands. Ils ont tout les 2 rejoint la secte. C'est leur gourou Chari qui les a marié, à d'autres adeptes évidemment. Et maintenant voilà que je suis plusieurs fois grand-père. Mes petits enfants grandissent. Demain ils seront eux aussi des ados. Et je ne veux pas qu'ils entrent dans la secte.
Voilà pourquoi je réagis aujourd'hui après avoir été si longtemps silencieux. Toutes ses années passées, j'ai mis de côté mes opinions pour essayer de garder de bonnes relations avec mes enfants. C'était pas facile mais j'ai réussi à ne pas totalement couper les ponts.
Sauf que maintenant c'est au tour de mes petits enfants...

27 comments:

4d-Don said...

Bonjours Vincent

J'ai lu ton blog. Félicitation pour ne pas te laisser aller. Nos démarches ne causeront pas l'effondrement du Sahaj Marg mais comme bons citoyens, quand on sens le danger, notre devoir est d'alerter nos voisins et notre prochain. L'église catholique, corrompu comme elle l'est, a continué d'exister pour 2000 ans. Le Sahaj Marg, comme toutes religions est nécessaire a certains gens.

Ce n'est pas pour moi mais j'ai connu le catholisme et maintenant je ne me laisse pas prendre si facilement.

Bonne Chance et Bon Courage!

4d-Don

4d-Don said...

Bonjours Vincent...

Il y a un nouveau Blog par Michael de Austin, Texas, qui etait precepteur a la SECM et a laisse le group et il dit tout....

http://innercircleofsrcm.blogspot.com/

Le support monte....

Bon courage....

Un mauvais Gourou perd sa Gouronne (couronne) ;-))..

4d-Don..

Michael said...

Vincent,

Je suis attristé pour entendre votre histoire. Il y a beaucoup plus de nous avec les histoires semblables. Je prierai pour votre famille. Pour le moins, j'espère que vos enfants veulent lear qu'une foi de personnes dans un système soit moins importante lointain que comment elles vivent leurs vies et traitent d'autres.

J'ai évité le développement matériel pendant 10 années dans SRCM et ai appris lors de laisser comment dangereux c'est. Mon développement spirituel entier a été gêné en ne poursuivant pas une carrière appropriée. J'ai été parti de SRCM depuis 1990 et estime que ma existence matérielle EST la formation rectifiée pour mon développement spirituel. Tristement, beaucoup dans SRCM aujourd'hui ne croient plus ceci et ne choisissent pas le regard vers le bas sur ceux de nous qui ne croient pas comme matérialiste.

Je prierai pour votre famille.

Bon Courage,

Michael

Anonymous said...

Bonjour, je crois que je suis en train de avoir le même problème que le votre, mon mari est précepteur... je ne sais pas depuis quand, je sais qui il pratique ca depuis presque 14 ans.... aujourd'hui je sus confronté avec une femme, sa disciple qui ne le laisse pas... est-ce vous avez un conseil pour moi ??? est-ce que vous aurez réagi différentement si vous aurez su de quoi il s'agite ??? je suis prêt a me battre mais intelligentement ...je voudrais publiquer cet message mais aussi entrer en contact 'private' car je crois qu'ils sont en courant de cettes pages ...

Anonymous said...

Let me talk about my little history. I came from another continent, My husband is a SRCM preceptor in Europe, I knew him during a trip and we continue our long-distance relationship during one year or so ... later we decided stayed together and decided to marry... During some years we were in the process of adaptation to our marriage, to our new baby and to try to settle down regarding jobs and quotidian life … during those years we had up and downs, not different than a normal couple … during those years he was somehow having a balance of time between their practice of meditation and our family life …

Last year he wanted to go to India ( he was being only once since we married ) and he was missing his ‘’master birthdays’’ and at that time my mother was very ill and I did not have a formal job . I beg him not to go because will need the money and the time to be ready if she died..… Indeed that happened one month later and he did not go to India (which for me was natural as I thought that was a priority) …. Since that day things started to change and he was taking more a more family time to teach new “students’’, one is a young woman that has taken all of time his time and attention while our couple relation disappeared ( not only communication but intimacy ) … Also they were traveling together to seminars and meetings.

One day I realized that she became her confident and she was telling him that I should be more comprehensive with him as I was selfish and choleric!!! She was claiming that it is not only in a family where a woman find happiness ( she lost hers when her husband left her some time ago ), little by little she had gained a presence behind him as a disciple but also as a “friend” … People tell me that where I come from we give a lot of importance to traditional families, marriage etc and that I am a possessive and a jealous woman….but for me is also a sectarian attitude as SRCM people, are more closer to him than his own family …and that they have more sympathy for her than for me because I am not a believer of their cult…

I honestly think that if GOD wants us to live in love and to save the word from crisis that should be start in our own families, and that is very easy to share meetings, seminars, celebrations and to think that they are great persons and to diminish your own family because you have problems and misunderstandings … sure they are problems in families… we share not only pleasant times but problems of all kind ! we need to work, to deal with economic problems, with sickness, fatigue, with domestic issues etc and that is that we accept when we marry someone ! Not only good times, travels, encounters etc…

I strongly believe that nowadays we explain and accept many divorces and separations in the name of incompatibility of character … this is not true with SRCM … the incompatibility is not coming from us as normal couple but from the Guru, the organization and the manipulation of this sect that is making their disciples slaves of the master ( I refused to put it in capital letters as Chari is not GOD ) and that this cult is destroying families unless they are join together to this nonsense and irrational “mission”.

Elisabeth said...

Bonjour Vincent,

je suis une abhyasi du sahaj marg, et la detresse que j'ai lu dans ton message m'a touché.
Je tiens déja à preciser que le sahaj marg n'est pas une religion.
Ce mouvement ne comporte aucun dogme et d'ailleurs aucune obligation pecunière ou morale, c'est important de le savoir pour ceux qui ne connaissent pas. Nous sommes tous libres de partir quand bon nous semble sans avoir à fournir d'explications...personne n'a le droit de faire pression sur cette decision. C'est un fait.
Seulement, chacun crée son chemin au sahaj marg, comme ailleurs.
Il y a des êtres excessifs, comme des êtres posés...saches que babuji ainsi que chari ont toujours recommandé une vie familiale equilibrée, d'avoir une vie professionnelle et de s'occuper de sa famille en plus de la pratique spirituelle...
chacun doit trouver le bon equilibre et crois moi sahaj marg ou pas sahaj marg bon nombre de gens ne l'ont toujours pas trouvé!
combien de gens s'absorbent trop dans le travail, le sport, une passion, au detriment de sa vie familiale et affective?

le problème ne vient pas du sahaj marg, mais de la capacité de l'Homme à fuir la réalité qu'il s'est crée.

Je ne sais pas si tu publieras ce message etant donné que tous les autres te soutiennent et qu'aucun ne viennent alimenter un debat concret a ce sujet...

Merci en tout cas de me lire

Anonymous said...

Elisabeth you forget to tell that it is true that familly life is promoted within your sect (Sahaj Marg ) but ONLY if you practique the same discipline ... you can find that in Chari's speaches ... "We have to have more Open Houses, become more energetic in inviting people to start Sahaj Marg, talk about it to friends, to relatives, because I know many houses where the father is the abhyasi, not the wife, not children, and for twenty years they don't change. If a man cannot influence his own wife to start Sahaj Marg, who else is he going to influence? I know wives are very difficult to manage, but that is female nature, you see, and we are here to change nature by starting with our own family first. " ... A talk given by Shri Parthasarathi Rajagopalachari
on 16th February, 2004
at the Inauguration of the Mysore ashram, Karnataka, INDIA

But of course you belevie absolute everyhting he says... that is manipulation, it is as simple as that

Anonymous said...

Master says and obtains whatever he wants, even human beings

it's usual within this falselly hinduist cult thing, this community destroys families and submits children in order to make them become zombies, for the power of master: it is really a good abusing business...

4d-Don said...

Voici un extrait du blog de Michael d'un Monsieur qui demontre une attitude "pas spirituelle" par certaines personnes a la SRCM de Chari.

Faites vos recherches avant de joindre:

http://en.wikipedia.org/wiki/
Sahaj_Marg

http://en.wikipedia.org/wiki/
Shri_Ram_Chandra_Mission

Websites of associations with similar or same lineage as Shri Ram Chandra Mission:

*http://www.sriramchandra.org/ Insitute for Ram Chandra Consciousness (ISRC)

*http://www.yogabhyas.org/default.htm Yogabhyas

*http://www.geocities.com/sufisaints/ Sufism in India and Naqsh MuMRa

Blogs of dissociated, questionning and ex members of SRCM:

*http://innercircleofsrcm.blogspot.com/ Inner Circle of SRCM

*http://pourquevivelesahajmarg.blogspot.com/ The Desperate abhyasi web-site- Fr & Eng

*http://membres.lycos.fr/mielk/english.html Mielk - A French Analysis- Fr. & Eng

* http://srcmverolee.blogspot.com/ Le Shri Ram Chandra Mission verolee-French

* http://poxysrcm.blogspot.com/ Poxy SRCM


Michael, Christian

I appreciate your efforts and time you have put to share your experiences.

At age 17 (1987) i had strong desire to understand the meaning and purpose of life. Studied Vivekananda, and started meditating on my own. I came across 'Reality at Dawn'. I was impressed and decided to meet Babuji.(I am an indian living in India). I met a local preceptor Mr.M. After couple of meetings he said "I know what you are looking for, I request you to join our mission. Give me six months of time. Do what i say for six month. At the end we will sit on same platform. If you feel i have wasted your time, your free to give me any abuses you like".

I was touched by the humility and openness. I told him, i would not question for one year.


Later during sittting and talks i realized, Babuji had passed in 1983. I went to Shahjanpur for 'Lalaji's Birthday celebration', the same year. I was already feeling the difference in my condition/experience the grace at Babuji's Samadhi and his house. As i got involved i learnt that there is some issue going on with Babuji's Sucessor. Mr.M told me that Babuji left none. We have a working president Dr.S.P.Srivastava.

I used to meet my preceptor almost three times a week. During talk, i understood that Chari is claiming the sucessorship and came to know about all the legal issues in India too. He mentioned to me that, while Babuji's body was still burning at Shahjanpur, Chari had the paper circulated that he is nominated as the president of mission. Chari was general secretary of the mission till 1980(?), he was removed from all postions after that. Chari was the only person appointed by Babuji to make new preceptors. My preceptor was made a preceptor by Chari!.

But he refused to accept chari as the representative. The personality he described to me about chari and what i read from your blogs are identical!

Infact, Chari send out a letter to my preceptor, that his preceptorship is cancelled, and his powers are revoked. He showed that letter to me when i went for a sitting to his home. Asked me to sit for a sitting and tell him how true it is. I felt no difference in the sitting, it was still the same grace i have been receiving.

Unfortunatly, my preceptor left us in 1993. Babuji that i know, SahajMarg i know, the grace i feel is all due to his efforts. In my very close association with him for six plus years, I have never, not even once, seen him lose his cool or a change in the tone or pitch of his voice. I was like his son, so there nothing hidden from me or as a matter of fact anyone. There was no 'inner circle'.

I had developed good relation with preceptors of neighboring cities too by that time. And i saw very similar personalities. None of them accepted Chari as the successor though.

Since they wanted to run the Mission, they met with the president S.P.Srivastava and decided on ways to make new preceptor and made new one for my city. I took regular sitting from him and felt similar grace too.

I have also heard from my preceptor that Andre Porey was a strong contender for the successorship. Babuji had more liking for him, but Lalaji disapproved him, since Lalaji felt that Andrey Pore or people around him are not introvert and would utilize the power for material purpose. I recollect this as i read your post on people dressed in black showing up for meditation.

As far as i know, my preceptor told me that till the end Babuji was always saying that i did not find one to nominate.


The center was working fine, but we got a letter now from Umeshchandra saxena that he is the sucessor representative. We all got copies of the letter that Babuji Maharaj wrote to him on mission letter head with Babuji's Signature.

I have seen the letter that Umeshchandra produced and the one that chari has produced. I still have copies of both. I rejected the copy chari produced simply by reading its content. Babuji, as i have known him from my preceptor, does nothing without mentioning his guru Lalaji Maharaj. A successor nomination letter without the name of Lalaji Maharaj is 'impossible'.

The letter that umeshchandra produced seemed more in line with Babuji's style. "By the grace of God and Lalaji Maharaj..."

I must mention here, my preceptor told me that when Babuji used to travel west, he used to leave few blank signed papers on mission letterhead for administrative reasons. Since he worked in court, he was very perticular and always checked back on the papers when he came back. In one of his last trips, he saw three blank signed letters were missing. He registered a complain at local police station for records.

Since one of the senior preceptor (he was one of the few, who had soul connection with Babuji-initiation) in neighbouring city, accepted that letter, we all accepted it.

I took sitting from umeshchandra when he came to my city. The sitting reminded me of the condition i felt, at Babuji's Samadhi and Babuji's house. Tremendous grace. But i was very perplexed with the petty talk and other behaviour of Umeshchandra. I question this to the Senior preceptor-whom we were relying on.

He agreed with my observation, asked me to watch and not react. I kept did not question much.

Umeshchandra has accused Chari of 'poisioning' Babuji Maharaj in court papers! He said that something was done to Babuji in his trip to west. I recollect this when i read michael's post of Babuji falling down.

Umeshchandra, later asked me to come and stay at his house near Delhi. I went there for four days, and he made me a preceptor. He seemed sincere in trying to run the mission as Babuji intended. I saw all the menuscripts that Babuji wrote while he as getting dictations from Lalaji Maharaj, Lord Krishna, Swami Vivekanada, Lord Jesus Christ, Lord Buddha etc. (there is a autobiography published from it, not many people has that copy)

Later I came to US on work (1996). Having made preceptor and US secretary of the Mission, i tried to see if i can find some good abhyasis. I tried to contact old abhyasis's from a list i got from Umeshchandra. I even attended a sitting conducted by a local preceptor made by Chari. I did not divulge my identity- said i am an abhyasi from India. I noticed that there were no pictures of Babuji Maharaj or Lalaji Maharaj in the center. There was a picture of Chari. I did not find any grace in that sunday group sitting.(my sensitivity is very good to surrounding, i can catch good and bad vibrations, thoughts etc.)

After the sitting a book was being read written by Chari. I never went there again or talked with the preceptor.

I created a website 'sahajmarg.org'. Put some basics of Babuji's teaching and the issue of sucessor representative. I scanned the court papers, Chari had presented in the court as successor representative and the one Umeshchandra presented.

This started a legal battle here in US. They(Chari's zonal secretary) contacted the domain registrar and disputed the domain. The issue went to arbitration. I worked with Umeshchandra, and presented the response to the arbitration. The decision came in our favour that we can keep the domain name. I was delighted, and so were people in india, this was probably the first time, we had won something.

This did not last long, as Chari, approched the federal court, virginia to dispute the outcome. I too hired an attorney to fight the case. My financial power and other means were extremly limited. There is nobody here that can support me in this issue. It was a drag on me personally and finacially.


When, Chari(zonal seceratary) realized, i am fighting it out, they hired one of the biggest law firm in US to fight the case (100K + would be their fees)

In 1999, I went to india to attend Babuji's centenary celebration in Shahjahanpur. I saw obvious change in Umeshchandra at that time. He did not have any Job or financial backing. He had started depending on the Mission to support himself. I did not have any problem with it, since he was doing a full time job as the president. But i saw, that the attitude was to get more money in the mission, so that he and his family can use more- support a lifestyle.

I saw politicians invited at the celebrations on the stage. They are bad everywhere, but in india its - i don't have words here.

I saw i was being used for some publicity. There were fears for Umeshchandra's life due this dispute and he was carrying a revolver in his pocket at shahjahanpur ashram.

I was sad. I realized Umeshchandra is not the representative. I discussed with the senior preceptor on whose word we had accepted him as president. He used to manage all the accounts for the ashram. He acknowledged, grave money mismangement in the mission.

I came back to US, very sad. I still had to deal with the court case, since Chari's attorney refused to accept Shri RamChandra Mission, Shahjanpur, India as an identity and was personally dragging me in the case for violating his trademarks.

My attorney, advised me to backoff, He told me he does not have means to fight the biggest law firm in US, and even if we won, they can always challenge the decision and go to supreme court and drag this for a long time. I did not have the money, or power and now no faith in Umeshchandra.

I signed the papers that i have nothing to do with the SRCM, nor will my kids! have anything to do with it.

My heart cried...still does.

12:56 PM

Anonymous said...

Let me add one more...
There is a CD/cassette available of Babuji's talks with Danish abhyasis (1974?) The western abhyasis are impressed with Chari and inquirying about Kasturi and Chari to Babuji. A lady asks Babuji, "is Chari a saint?", Babuji gives some vague answer, but she repeats the questions. Babuji answers "Chari is Bachelors of Science"!!!

These are Masters own words, recorded, published even by Chari's organization.

1:05 PM
Michael said...

Dear Brother,

Thank you so much for taking the time to write this. Your story is astonishingly similar to mine! Having met one of Lalaji's last living disciples, I am convinced that there was no desire on Lalaji's behalf to start an organization, or have successors.

I sincerely believe this whole SRCM was Babuji's creation, not Lalaji's, and it has created a life of its own that has nothing to do with the spiritual advancement of humanity.

To this day I don't understand the need for yet another spritual organization that will untimately degrade to another organized religion (if it hasn't already).

I have to say, when I met Umesh back in 1980, he did not seem very active spiritually.

Given my training as a preceptor, I know quite well how easy it is to present a facade of holiness around oneself. Umesh and Chari have done this. This facade conceals real objectives, desires and intentions.

Privately, Chari complained constantly about his disciples, their whining and foolishness. I saw people he kept close to him keeping people away from Chari when he got into that kind of mood, Yet publically, he presented a Masterly Facade.

When it all comes down to it, I believe that SRCM as an organization (either the Shajahanpur or Mumbai versions of it), does little to advance how its disciples interact in this life, and instead have them fixated on serving an organization and Master so that they can advance in the Brighter World.

This now includes aggressive legal action against opposing groups and detractors. Rumor has it, that there have been "inner circle" discussions about our blogs and a US attorney has been asked to look into how to shut us down. Of course, in the US free speech laws prohibit the expression of personal opinions. However, if this is indeed true, it is yet another sad fact of just how self centered and defensive this organization has become!

I share your sadness. Feel free to keep in touch with us.


Michael

Anonymous said...

Bonjour,

Je souhaite apporter un témoignage dans le sens de respect du choix de chacun.

Chacun peut trouver sa voie dans n'importe quel mouvement et arriver au but si il est sincère. Tout le monde peut se fourvoyer quelque soit la voie et ça ne tient pas à la voie choisie.

Après 25 ans de recherche, j'ai choisi le Sahaj Marg et j'en suis satisfaite. Personne ne m'oblige à rien, ni à payer quoi que ce soit.

Je comprend que tous ces appels financiers puissent choquer certains, mais je ne me sens pas obligée. L'argent est nécessaire en toute chose.

Je suis en revanche choquée par l'indifférence concernant les réels ravages de notre culture de l'alcool convivial qui tue, blesse, sépare, traumatise...les familles, en toute légalité, l'alcool étant en vente libre.

Et je peux citer des tas de choses qui me choquent dans notre société. Mais je reconnais le droit pour chacun de choisir un parti politique, un maître, un syndicat, une religion, et le droit de se tromper.

Je rappelle que le principe même d'avoir un maître implique de lui déléguer notre vie entière sans rien garder de jugement personnel. Pour un occidental, dont je fais partie, c'est très difficile à accepter. Mais si on pense avoir fait le bon choix, alors l'engagement doit être total, sinon, comment atteindre le but que l'on s'est fixé (ou alors le but n'est pas clair). Ca n'exclut en aucune façon une vie de famille que je mène conjointement (j'ai 2 enfants à qui je ne parle quasiment pas de ma démarche spirituelle), ainsi qu'une vie professionnelle.

Je comprends et respecte votre point de vue. Mais je suis agacée que certains se permettent de juger et de dire que j'appartiens à une secte ou à un mouvement en dérive. Moi, je ne sais pas, car je suis loin d'avoir tous les éléments pour juger.

Alors je poursuis mon chemin, en l'occurrence dans le Sahaj Marg, et si je suis sincère, je crois que la Vie saura me diriger là où ce sera nécessaire.

Bon chemin à tous.

Vincent said...

Madame,
Je respecte les choix individuels de tout un chacun. Nous sommes des adultes libres de nos décisions.
Mais pourquoi vouloir à tout prix recruter d'autres personnes, comme mon ex épouse l'avait tenté avec moi ?
La méditation est interdite aux moins de 18 ans, alors pourquoi embrigader certains enfants dés 12 ans (voyez le site d'Elodie) en les faisant réfléchir sur le rôle d'un gourou ?
Et puis ne croyez vous pas que la liberté est une chose trop importante pour qu'on se l'aliène à vie en la confiant ainsi à un gourou ?
Je vous cite : "le principe même d'avoir un maître implique de lui déléguer notre vie entière sans rien garder de jugement personnel".
Les lecteurs jugeront mais je crois effectivement que c'est très choquant pour un occidental et il y a de bonnes raisons à cela. Vous pêchez par excès d'optimisme sur la nature humaine, et Chari l'indien hyper-occidentalisé nous apporte la preuve concrète que même un grand gourou peut évoluer dans le mauvais sens.
Quant à votre amalgame avec l'alcool et autres maux de notre société occidentale, c'est complètement hors sujet. Je ne prétends pas que notre société est parfaite, mais il y a d'autres lieux pour en discuter et tenter de l'améliorer.
Bien à vous
Vincent

4d-Don said...

Salut Vincent et tous...

Voici une de plusieurs occasions de "demande d'argent" du Sahaj Marg, mais comme tout "endormis" ou "zombies", les abhyasis donnent leurs sous, et ne sont pas "conscients" d'avoir donne...C'est ca la "manipulation" et le "lavage
de cerveaux" des sectes...

Le "capitalisme spirituel" dans la Chretiente etait jadis un des signes de "corruption" dans cette religion...Ce que fait maintenant le Sahaj Marg Business Team, c'est exactement la meme chose. Ce sont des Hommes d'affaires qui font cibles sur les femmes et enfants Occidentales avec l'aide d'une poigne de "boucs emissaires" males...Au Sahaj Marg, les femmes ne seront pas Maitres comme les femmes "chretiennes" ne seront pas "Papes" ou Eveques, mais ils peuvent offrir (vendre) leurs enfants aux "etrangers" afin de leur donner une "spiritualite" qu'en occident, nous avont combattu et vaincus il y a des deja des siecles... Les enfants des "endormis" feront parti de ceux qui, comme victimes, avec leur argent, leur pouvoir et leur "bon sens" parti, feront la lutte contre cette corruption au Sahaj Marg" et dans tous les autres sectes...exactement comme nous!!! Le Sahaj Marg coute a notre societe. Les familles detruites et la colere qu'ils auront cause viendront les hanter quand les populations leur donneront le coup de pied au cul...Ils crieront "victimes" commes toutes les autres "religions de bourreaux" et hommes d'affaires!!!

Le Sahaj Marg etait de la Spiritualite...Maintenant c'est du "BUSINESS"....avec des Chateaux, des ranches au Texas, et des immeubles commerciales....

Leurs enseignements c'est que DIEU EST MALE...L'homosexualite et "pas naturel"...Jesus n'etait pas "sage" etc..etc..etc...J'ai des filles et des petit enfants qui sont filles et je ne leurs enseignerai pas que Dieu est MALE....

Je suis plus "sage" et SPIRITUEL que ca....

4d-Don...

Voici sur le blog d'Elodie...

jeudi, novembre 02, 2006

Les généreux donateurs seront les premiers servis

Après Whispers TM, voici venir la nouvelle opération commerciale de la SRCM tm. Dans Sahaj Sandesh du 1er novembre 2006, on nous annonce que Chariji TM va nous faire un merveilleux cadeau à l’occasion de son 81ème anniversaire (?), le 24 juillet 2007 à Tiruppur (Inde).
C’est tellement inhabituel qu’il est bien précisé qu’il ne s’agit pas de notre cadeau, à nous abhyasis TM, au Maître TM – mais bien du sien pour nous. Comme si cela ne suffisait pas, cela se termine par le plus important : les donateurs de 1 200 US $ à la Fondation du Sahaj Marg TM seront les premiers bénéficiaires du cadeau de Chariji TM.

Capitalisme spirituel (titre repris de 4d-Don)

Rappelez vous de l'année 2005 ! LA SRCM tm annonçait la sortie imminente d'un livre dont l'auteur et le contenu sont inconnus. La souscription, basée sur la confiance, était fixée à 250 $ et devait avoir lieu avant une date donnée, sinon il serait trop tard.
Après la sortie de "Whispers", Chariji TM a interdit toute traduction même partielle du livre ainsi que les achats collectifs de sa version française. Peu après, on pouvait en lire des extraits quotidiens sur le site de la SMSF tm.

Ensuite, toujours en 2005, la SRCM tm créait l'AVC, souscription à vie pour les publications audios et vidéos, contre 1 000 $, limitée aux 2 000 premiers inscrits. C'est aussi l'année de l'envol des prix des séminaires internationaux, du remplacement d'un satsangh par une vente aux enchères, etc.

Subtilités commerciales

Le "business plan" de la SRCM tm est bien rodé, il ne change pas. On nous annonce un événement sans aucun détail, pour lequel il faut toujours payer avant une date donnée, sinon il sera trop tard pour en bénéficier. Notez seulement l'inflation : on est passé de 250 $ pour "Whispers" à 1 000 $ pour l'AVC. On arrive aujourd'hui à 1 200 $. Cela fait cher le cadeau…
Nos détracteurs n’ont pas tout à fait tort, il n’est pas obligatoire de donner pour accéder aux bienfaits du Maître. La SRCM tm est plus subtile que cela. Mais si vous donnez beaucoup alors vous bénéficiez d'un traitement prioritaire.

Elodie

Anonymous said...

une banale histoire de couple, ne melange pas les choux et les patates, accepte TA responsabilité héhé

Shashwat said...

Bonjours Vincent,

J'espere que vous faites bien, je ne suis pas sur si vous etes conscient de mon blog aussi. Running court de temps, un jours captures -u prochainement,

Vous pouvez visiter mon blog @

http://www.geocities.com/sha211_211/srcm.html




Respect
Shashwat

Thierry said...

bonjour à tous
je me permet d'apporter un commentaire à cet échange très instructif
je pratique la voie spirituelle proposée dans le sahaj marg depuis 20 ans et je suis très satisfait de ma pratique et de la srcm je pense que les problèmes de compréhension que nous rencontrons est dû à plusieurs différences fondamentales
j'ai au début de ma pratique rencontré d'énormes difficultés de
liberté de culte par exemple dans le sahaj marg même si ce n'est pas un pré-requis il est fortement recommandé de ne pas boire d'alcool et de devenir végétarien
quand j'allais chez mes parents systématiquement j'avais dans mon
assiète un steack et un verre de vin servis, avec mon père qui me disait je cite "tu n'es pas un homme tu ne bois pas"
j'ai dû me battre pendant de nombreuses années pour leurs faire admettre que mon choix de vie était différent et jusqu'à la mort de mon père il m'a toujours écarté si j'ai résisté de ne pas me couper de ma famille c'est par devoir et par amour pour eux
mes soeurs et frères m ont aussi plusieurs fois critiqué et quand je prenais la parole ils disaient que cela ne venait pas de moi j'ai aussi résisté à ne pas me couper d'eux par tolérance

il est notoire que les minorités font peur car ne réagissant pas dans certaines situations et comportements comme la plupart des gens notre façon de faire peut paraitre bizarre par exemple de ne plus prendre "plaisir à boire de l'alcool" peut surprendre
c'est certain qu'au début de ma pratique j'ai très certainement été trop expressif dans l'externalisation de mon ressentis maintenant je suis plus intériorisé et ne partage que rarement le bonheur et l'équilibre que prodigue la méditation
j'ai été marié 10 ans avec une personne qui n'a jamais pratiqué la méditation la peur de sa famille devant ma différence m’a obligé à divorcer avec un fils qui est sympathisant de la srcm mais ne souhaite pas méditer c'est son choix et ayant moi même été maltraité à cause de ma voie spirituelle je le laisse choisir sans interférer dans sa liberté de culte
j'ai ensuite été en concubinage avec une femme qui a pratiqué la méditation avec moi pendant 2 ans et qui ensuite a passé les autres 5 ans de vie commune à me critiquer moi et mon maître spirituel je ne l'obligeait pas à me suivre mais je lui demandais juste ma liberté de culte j'ai dû aussi me séparer d'elle tant sa pression devenait intolérable j'avais pour lui faire plaisir repris la viande dans mon alimentation pour ne pas paraître trop "bizarre"
la méditation régule le mental et la vie nous paraît si belle que évidement ça peut paraître étrange d'être heureux
je suis si heureux si bien dans ma peau je vis des moments si intenses et ça grâce à la méditation notre pratique de la méditation a pour but de nous faire évoluer, et notre évolution nous permet de découvrir une nouvelle perception du monde (intérieur et extérieur) je me permet ce conseil... laisser nous méditer ne nous critiquez pas dans notre pratique acceptez nous comme nous vous acceptons
aimons nous les uns les autres avec nos différences ne cherchez pas à vouloir nous imposer votre choix et si des pratiquants veulent vous forcer à devenir membres faites leurs lire ce message laissons nous tous notre liberté de culte et de non culte si des personnes ne veulent pas méditer c'est leur choix de vie et cela doit être respecté
la méditation est tellement subtile que l'adhésion de la personne doit être volontaire sinon cela ne marche pas
merci d'avoir pris le temps de me lire
thierry

Vincent said...

Bonjour Thierry,
Votre point de vue est intéressant même s i je ne le partage pas totalement. Tout mettre sur le compte de la peur engendrée par la différence me semble réducteur, surtout s'il ne s'agi que d'être végétarien ou refuser de boire de l'alcool.
Un exercice intéressant serai que vous essayer de vous mettre à la place de vos parents où de toutes ses femmes qui vous ont quittées.
Ce blog ne fonctionne plus aujourd'hui. Je vais poster votre commentaire sur le blog d'Elodie qui lui supporte des discussions très actives et je vous invite a le rejoindre sur http://pourquevivelesahajmarg.blogspot.com
Vincent

Ivan Nowatschok said...

En fait , l'enseignement de Lalaji et Babouji s'est corromput par les nouveaux gurus . Pour babouji , le guru est celui qui a atteint l'état de liberté intérieure et de déité , il fait un avec l'univers , avec Dieu quelqu'il soit. Il est amour pure , courage , non revanchard , compatissant . Et ta femme, je crois, est resté dans le matérialisme, qu'elle te reprochait . Le matérialisme , c'est rester attaché à une croyance basé sur le fini . Les croyances nous font voir une réalité . Plus elles sont erronées , plus la réalité est fausse. Plus nous souffrons intérieurement.Babouji disait qu'il voulait pour disciple des êtres qui pouvait être comparé à des lions dans sa sangha . Mais il avouait que beaucoup étaient des moutons . Et ta femme en était un sans doute un mouton. Je compatis à ta douleur de séparation. Je l'ai vécut. Quand tu comprendras que tu n'es jamais seul , tu guériras. Et je te le souhaite. Paix dans ton âme :)

Anonymous said...

Hi there,

This is a inquiry for the webmaster/admin here at lesahajmargadetruitmafamille.blogspot.com.

Can I use part of the information from your blog post right above if I provide a backlink back to this website?

Thanks,
Harry

Vincent said...

Yes you can, YES WE CAN ...

Anonymous said...

Il semble que vous soyez un expert dans ce domaine, vos remarques sont tres interessantes, merci.

- Daniel

Anonymous said...

Hi there,

I have a inquiry for the webmaster/admin here at lesahajmargadetruitmafamille.blogspot.com.

May I use part of the information from your blog post above if I provide a link back to this site?

Thanks,
James

Anonymous said...

Merci d'avoir un blog interessant

Anonymous said...

Hi there,

I have a message for the webmaster/admin here at lesahajmargadetruitmafamille.blogspot.com.

Can I use part of the information from this post right above if I provide a link back to this site?

Thanks,
Peter

Vincent said...

Pourquoi pas? Mais qui êtes vous? que voulez vous en faire?
Vincent

Anonymous said...

A la la...
Attristant.
Que dire de plus ?
Je suis au Sahaj Marg. Je ne suis pas pratiquant régulier.
Mais quand je pratique, j'en ressens les bienfaits.
Je pourrais vous dire d'essayer, juste pour élargir votre point de vue et voir au delà de vos peurs, mais à quoi bon ? Une personne viendrait dire que je tente de "recruter". Il n'y a pas de recrutement, juste un engagement envers soi. Je ne propose rien, sinon un essai. Et le Sahaj Marg ne nous engage qu'envers nous.
Ce site réuni les cas les plus douloureux d'existences liées au Sahaj Marg. Que voulez vous, il y a des extrêmes partout, aussi n'est-il pas surprenant de puvoir relier ce que l'on veux à n'importe quoi.

Je félicite d'ailleurs celui qui a lu jusque là, car je pense que la plupart des gens qui viennent ici veulent juste se rassurer, réconforter leurs peurs.

Continuons donc.

D'abord, un mari qui propose le Sahaj Marg à sa femme, je ne trouve pas cela choquant : dans un couple on souhaite un partage, et celui qui aime une personne ne lui veux que du bien. Ainsi, ce n'est qu'une preuve d'amour, un "ça me fait du bien et je te veux du bien".

Sentir le danger ? Une analyse simple et logique mène à la conclusion suivante : notre sens du danger n'est, en réalité, qu'un réflexe face à quelque chose que l'on ne connait pas ou que l'on ne comprend pas. De la peur, simplement.

Enrôler des enfant ? Ok, là le jugement porté est aussi grave qu’erroné et dur à défaire, mais essayons.
Regardez vous : vous vous affolez pour un rien, jugez de façons extrême ce qui vous déplais, et ne pesez rien. En adulte réfléchis, vous devriez vous calmer, car c'est là preuve de maturité, et peser le pour et le contre de chaque chose, vous renseigner en profondeur.
Si vous l'aviez fait, vous sauriez que la base du Sahj Marg est un yoga poussé, une profonde détente donc.
Mais il est dur d'expliquer le sucré à quelqu'un qui ne connais que le salé, si vous connaissez l’expression.

Une fois encore, je vous inviterais à essayer, si vous n'aviez pas si peur que votre jugement est plus embrouillé qu'il n'est possible de l'imaginer.
J'espère juste que vous aurez la sagesse de vous calmer et de voir les choses en face. Parfois, on fuit devant une ombre amicale.

Vincent said...

Je ne vais pas essayer ce que je ne veux pas essayer.
Allez vous aussi vous calmer sur le blog d'Elodie. Là-bas ce sont d'anciens abyasis et précepteurs qui ne sont pas d'accord avec vous.
Eux, ils ont essayé...
http://pourquevivelesahajmarg.blogspot.com

Anonymous said...

Bonjour à tous,
Juste pour une petite remarque: avez-vous bien remarqué l'AVERTISSEMENT de ce blog en haut droit de la page? Avez vous déjà analysé les derrières cet avertissement?
Il faut faire attention, c'est peut être une chance pour vous tous ma présence sur cette blog. Chari n'est pas le successeur spirituel de babuji. Comme cet avertissement même:"L'arrivée au pouvoir de Chariji, après la mort de Babuji, est très contestée. Un jugement de la Cour suprême de justice indienne est attendu.". Il faut bien connaître le vrai chemin avant de parcourir. Le SRCM est une vraie mission. Plusieurs expériences ont déjà montré sur le globe.

Bonne chance à tous!